Maigrir : oui mais à quel rythme ?

La question se pose souvent : à quel rythme maigrir ? Qui n’a pas entendu « tu as perdu trop vite, tu vas tout reprendre ! » « il ne faut pas perdre plus de 3 kg par mois », etc.

La réponse est un peu plus complexe, voici quelques idées clés !

Les règles

Attendez le déclic ! Il faut être assez en forme, tant dans sa tête que dans son corps pour entamer un régime : ne commencez pas n’importe comment parce que le soleil vous fait sentir l’été…

Fixez les bons objectifs : « je dois perdre x kilos en x mois » peut vous amener à l’échec. Définissez plutôt des objectifs par paliers, nettement plus atteignables rapidement et réalistes.

Côté alimentation : pas de dissociation ! Halte aux régimes protéines pures (mauvais pour les reins, le transit, et un taux de rechute record) : respectez l’équilibre ! Mangez de tout, mais les proportions dépendent de votre activité physique, de votre âge, de votre sexe, de votre taille et morphologie… Ne pas avoir faim, mais grâce à l’assimilation de fibres, de boissons, de protéines maigres : c’est la clé !

Un conseil ? Pesez-vous, mais surtout, mesurez-vous : si vous faites du sport, vous perdez moins de poids vu que vous fabriquez du muscle, mais vous fondez de façon incroyable ! Munissez-vous de votre mètre ruban pour visualiser les résultats de vos efforts : bras, poitrine, tour de taille, tour de hanche, cuisse, mollet, culotte de cheval… Choisissez vos points de repère et prenez des photos !

Maigrir vite ou lentement ? Tout dépend de vos habitudes de vie.

Vous êtes sportif et pratiquez régulièrement, mais avez quelques kilos à perdre

Vous pouvez choisir de maigrir rapidement, votre corps le supportera davantage, et vous réussirez mieux votre stabilisation grâce à votre activité si vous combinez des activités complémentaires. Cependant, attention à ne pas trop réduire les aliments énergétiques, faute de ne pas nourrir les muscles de façon nécessaire ! Conservez une quantité raisonnable de féculents, mangez des protéines en quantités suffisantes : comptez 1/3 de glucides (à fond sur les complets !), 1/3 de protéines (maigres uniquement), 1/3 de lipides (omégas 3) pour un équilibre adapté.

Vous avez envie de vous mettre au sport en parallèle de votre régime

Allez-y ! Vous ne pourrez qu’y gagner et accélérer la perte, mais restez raisonnable sur vos objectifs. Attention toutefois à ne pas vous surentraîner au départ, vous risqueriez de vous blesser ou de vous lasser… Combinez des sports d’endurance (course à pied, RPM, rameur, body combat) qui font transpirer et grignotent le gras, avec des exercices visant à raffermir vos muscles profonds et améliorer votre posture (yoga, pilates, abdos/fessiers…). Sans intensité, pas d’amaigrissement ! Inutile donc de vous poster tranquillement sur un vélo pendant 30 minutes : vous ne brûlerez au mieux que l’équivalent d’un yaourt… Côté fréquence, 3 à 4 séances par semaine : eh oui, on n’a rien sans rien.

Comme pour vos copains sportifs réguliers, conservez une quantité raisonnable de féculents, mangez des protéines en quantités suffisantes : comptez 1/3 de glucides (à fond sur les complets !), 1/3 de protéines (maigres uniquement), 1/3 de lipides (omégas 3) pour un équilibre adapté.

Vous n’êtes pas sportive

Il va falloir tout miser sur l’alimentation : vous pouvez réduire fortement les féculents (seulement à un repas, de préférence le midi) puisque vous n’avez pas de gros besoins énergétiques. Verdure et protéines maigres, rien de bien sorcier pour maigrir, si ce n’est avoir un équilibre parfait entre les groupes alimentaires. De nombreuses sources sur internet vous donnent des idées de menus, profitez-en !

Pourquoi lier activité et objectifs de perte de poids ?

Déjà, pensons à l’élasticité de la peau : on en parle peu, mais vous pouvez regretter votre perte de poids, car si votre peau ne s’en remet pas, vous n’oserez plus le maillot de bain : dommage pour tant d’efforts ! Lorsque vous pratiquez une activité physique et que vous vous alimentez de façon équilibrée, vous garder une peau en bonne santé : elle doit l’être pour se modifier au même titre que votre chair.

Le sport permet de stabiliser plus facilement le poids, et surtout de perdre mieux et plus vite, sans « s’abîmer ». Sans sport, vous perdez de l’eau et du muscle, vous ne devez donc pas perdre trop vite, faute de tout faire fondre… Bras qui tombent, seins mous, fesses molles : gare aux pertes trop rapides sans sport ! Les tissus, tout comme la peau, peuvent ne pas suivre le rythme.

Et l’âge dans tout ça ?

Vous êtes jeune, la peau et les tissus se remettent bien, soit. Mais le yoyo est dangereux, faites attention à ne pas enchaîner les régimes sous peine de ne plus perdre de poids au bout de quelques années : le corps entre en résistance ! On nous pourra pas vous empêcher de faire des régimes douteux, alors on ne peut que vous prévenir : vous risquez de grossir encore et encore au fil des retours de régimes trop restrictifs !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s